Home > Les Événements > Kinshasa > Atelier national sur la foresterie communautaire et les Droits des Peuples Autochtones en RDC
09 mai, 2022
00:00

Dans le but de valoriser la protection des forêts en échangeant les expériences et initiative,  le REPALEF (Réseau des Populations Autochtones et Locales pour la Gestion Durable des Ecosystèmes Forestiers de la RDC), le PIDP et l’ANAPAC RDC ont  organisé un atelier national sur la foresterie communautaire et les Droits des Peuples autochtones pygmées en RDC, du 09 au 11 mai 2022 au Centre d’Accueil Caritas à Kinshasa.

Cet atelier poursuit trois objectifs :partager (échanger) des informations, leçons, expériences et initiatives sur la valorisation des conceptions ; savoir comment ces initiatives ont existé et les options à prendre pour valoriser les concessions occupées par les Peuples autochtones et enfin mener un plaidoyer stratégique de haut niveau auprès des autorités, partenaires techniques et financiers ainsi que les ambassades et missions diplomatiques accréditées en RDC.

Ces travaux se déroulent dans le cadre du Projet d’Appui aux Communautés Dépendantes de la Forêt (PACDF) en RDC, financé par la Banque Mondiale, à travers le mécanisme de don dédié aux Peuples autochtones et le Fond National REDD+ (FONAREDD). Ils ont été organisés par le Réseau des Populations Autochtones et Locales pour la Gestion Durable des Ecosystèmes Forestiers de la RDC (REPALEF RDC), avec l’appui logistique de la Caritas Congo Asbl, Agence d’Exécution Nationale.

Une cinquantaine de personnes prennent part à ces assises. Elles sont essentiellementdes Leaders et communautés Pygmées, des cadres de différents Ministères concernés par la Foresterie Communautaire, des représentants de la Société Civile nationale et internationale, des Communautés et des secteurs privés et académiques ; ainsi que les partenaires techniques et financiers impliqués dans la foresterie communautaire et la conservation de la nature.

Trois allocutions ont marqué l’ouverture de ces assises. Il s’agit du mot du Coordonnateur National du REPALEF, du Président du CPN et du premier Secrétaire Exécutif Adjoint de la Caritas Congo Asbl.

Monsieur Kapupu DIWA, Président du Comité de Pilotage National du PACDF, a rappelé les rôles des Peuples autochtones en disant que ces derniers conservent et gardent la forêt. Cet atelier permettra de voir la concession des peuples autochtones vis-à-vis de la foresterie communautaire et de dégager une feuille de route contenant les recommandations et les contributions des PA dans la foresterie communautaire.

Pour sa part, Monsieur l’Abbé Eric Abedilembe, 1er Secrétaire Adjoint à la Caritas Congo Asbl, a remercié les Autorités de la RDC, en particulier, le Ministère de l’Environnement et du Développement durable, pour toutes les facilités accordées aux populations dans le code forestier afin de permettre aux Communautés Locales d’obtenir une concession forestière.

Le 1er Secrétaire Exécutif adjoint a souligné aussi que cet atelier est un rendez-vous du donner et de recevoir pour les communautés dépendantes de la forêt. Il permet à une grande partie de la population de découvrir l’engagement des communautés dans la gestion durable de la forêt en RDC.

Après les mots d’ouverture, le Président d’Administration du REPALEF, a présenté les objectifs de l’atelier, la définition des attentes et des craintes.

Au premier jour de cet atelier, différents exposés ont été présentés entre autres : rappel sur le cadre institutionnel de la foresterie communautaire en RDC, la stratégie Nationale relative à la foresterie communautaire en RDC, état de lieu de la foresterie communautaire par la Division foresterie communautaire et aperçu sur les initiatives et Concession forestière communautaire et locale en RD Congo.

Ces exposés ont été présentés respectivement par CODELT, CAGDFT, DFC, PIDP et ANAPAC.

Les participants ont posé des questions et ont formulé les recommandations pour soutenir la participation des Peuples autochtones dans le processus de la foresterie communautaire.

EnglishFrench