26 juin, 2021
14:30

La dixième session du Comité de Pilotage National (CPN) du Projet d’Appui aux Communautés Dépendantes de la Forêt, PACDF-RDC s’est tenue au Centre d’Accueil Caritas Congo à Kinshasa du 24 au 26 juin 2021.

Ses assises ont eu comme objectifs de présenter l’état du suivi des recommandations de la  9ème  CPN, rapport d’activités 2020, du premier trimestre 2021 et le plan de travail au 31 juillet 2021 pour recommandation et validation. Il a été aussi question de partager les résultats les bonnes pratiques et leçons apprises sur la sécurisation des terres, d’échanger sur la prolongation éventuelle du projet et recueillir les principales recommandations pour la période à venir.

A l’issue de cette session, l’Agence d’Exécution National (Caritas Congo Asbl) a présenté les activités du projet de 2017 à 2021, s’en est suivie des présentations des opérateurs (DGPA, LINAPYCO, ANAPAC et REPALEF). Le CPN a  été satisfait  de réalisation des activités et des impacts enregistrés sur l’aspect de la sécurisation des droits, de la sécurisation des terres, de la valorisation du patrimoine culturel, de la gouvernance et de l’amélioration des conditions de vie via les micro-projets. De ce fait, le CPN valide le niveau d’exécution du projet ainsi que les progrès atteints.

En outre, le CPN salue le premier titre de la CFCL obtenu, d’une superficie de 40 507, 552 hectares en faveur de la Communauté du Secteur Pendjwa dans le Territoire de Kiri dans la Province du Mai-Ndombe.

Il se félicite de l’adoption définitive de la Loi portant protection et promotion des Droits des peuples autochtones pygmées par l’Assemblée Nationale et sa recevabilité par le SENAT.

Le CPN a remercié les autorités politico-administratives et les bailleurs de fonds (Banque Mondiale et FONAREDD) pour les efforts fournis dans la facilitation à la participation effective des PA dans les réformes en cours (Aménagement du Territoire, Foncière, Forestière et Agricole) et la prise en compte de leur désidérata.

Après des échanges intenses sur les défis qui restent à relever et les activités à finaliser, notamment en ce qui concerne la loi Peuples Autochtones Pygmées, les réformes en cours, la sécurisation des terres et sites des autochtones, le financement des micro-projets, le suivi des contrats en cours, la consolidation et la vulgarisation des acquis en termes des résultats atteints, le CPN a décidé que le projet soit prolongé pour 2 ans soit jusqu’au 31 juillet 2023.

Le Plan de Travail et Budget Annuel pour l’exercice 2021 ont été évalués et validés par le CPN.

Par ailleurs, cette session a été co-présidée par Messieurs Kapupu Diwa MUTIMANWA et Patrick Saidi HEMEDI, respectivement Co-Présidents du Comité de Pilotage National.

Cette session a connu la participation de 24 délégués membres du CPN et d’autres observateurs invités entre autres : 9 Points Focaux du REPALEF, le Président du Conseil d’Administration du REPALEF, les Responsables Public et l’équipe de l’Agence d’Exécution Nationale (Caritas Congo Asbl). Le Président de la session avec, l’accompagnement du coprésident, a procédé à la validation du mandat des délégués afin de vérifier si le quorum est atteint avant de procéder à l’ouverture officielle de la 10ème session du CPN. Le quorum a été atteint et le CPN a siégé valablement.

Les décisions de la 9ème session évaluées

Après la lecture du PV de la 9ième session suivi de l’évaluation du niveau de la mise en œuvre des décisions prises lors de ladite session, les membres réunis en 10ième session du CPN ont réitéré les décisions de la 9ième session du fait que le taux de mise en œuvre des décisions a été évalué à 50%.

Par ailleurs, les rapports narratifs d’activités et financiers 2020 et rapports narratifs d’activités et financiers du premier trimestre 2021 ont été présentés par l’Agence d’Exécution Nationale (AEN).  Le CPN a adopté et validé lesdits rapports d’exécution pour l’exercice 2020 et pour le premier trimestre 2021.

PV de la dixième session du CPN

EnglishFrench