Home > Les Événements > Bikoro > Exécution de microprojet à Bikoro
01 mai, 2021
00:00

Dans le territoire de Bikoro, la communauté s’implique dans les activités de promotion des moyens d’existence alternatives et des activités génératrices de revenus à travers l’agroforesterie et la pisciculture.

Celles-ci sont exécutées par l’organisation Solidarité pour la Promotion des Femmes Autochtone « SPFA » en signe dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Appui aux Communautés Dépendantes de la Forêt en RDC (PACDF), financé par la Banque Mondiale et le Fonds National REDD à travers l’Agence d’Exécution Nationale du projet, Caritas Congo Asbl.

L’objectif de ce microprojet est de favoriser la plantation d’arbres fruitiers et la pisciculture dans les villages de Mbuli, Iyanda et Mpenda, comme activités alternatives à l’agriculture sur brulis et la réduction de la pression sur la forêt.

sensibilisation de la communauté PA et COLO

En effet, l’organisation SPFA a effectué récemment une descente sur terrain à Bikoro centre et dans trois villages cibles cités ci-haut en vue d’informer et sensibiliser les parties prenantes  (les autorités politico-administratives et coutumières, leaders communautaires et d’opinions, les Peuples autochtones Pygmées et les Bantous) sur projet PACDF et procéder au lancement du microprojet.

Au total 56 personnes ont participé à la cérémonie de lancement du projet dont 20% d’autorités politico-administratives et coutumières et 80% des leaders communautaires et d’opinions, les représentants des Peuples autochtones Pygmées et les Bantous.

150 ménages bénéficiaires ont été identifiés en raison de 50 ménages autochtones PA et COLO par village cible, excepté le village Iyanda, majoritairement PA.

Par ailleurs, deux ateliers de formation ont été organisés en faveur des 135 PA et COLO sur la pisciculture, les techniques de traitement de sol, le choix des semences et le semi d’arbres fruitiers.  Les communautés ont identifié les sites d’implantation d’agroforesterie et de la pisciculture.

En outre, les sites où seront érigés les étangs piscicoles et les plantations d’agroforesterie ont été identifiés et les actes des sessions des espaces ont été signés par les autorités locales attitrées. Trois hectares d’arbres fruitiers composés d’essence médicinale et des cultures pérennes sont aménagés d’ici fin juillet 2021 dont 1 hectare à Mbuli, 1 hectare à Iyanda et 1 hectare à Mpenda. Un dispositif de 3 étangs piscicoles sera également opérationnel dans les villages d’Iyanda, Mbuli et de Mpenda (à 12 KM de la cité de Bikoro).

 

EnglishFrench