Home > Les Événements > Dimbelenge > Les initiatives des Peuples Autochtones dans le processus de la foresterie communautaire Kasaï Central
05 octobre, 2022
14:05

La Dynamique des Groupes de Peuples Autochtones (DGPA) accompagne les communautés autochtones pygmées des villages de Bondo, Kombe, Misthia et Tongonuena, du Groupement Bakwa Ngombe Tshiefu dans le Secteur de Lubi, Territoire de Dimbelenge, dans la Province du Kasaï Central, dans l’élaboration des Plans Simples de Gestion ainsi que les Plans Locaux de Développement de leurs Concessions Forestières Communautaires et Locales (CFCL) afin de les rentabiliser. Cela, grâce au soutien financier reçu du Projet d’Appui aux Communautés Dépendantes de la Forêt en RDC (PACDF).

En fait, la Caritas Congo Asbl a signé un contrat avec la DGPA pour accompagner la communauté autochtone pygmée de Tshiefu dans la rentabilisation de leurs CFCL.

A travers cet accompagnement, plusieurs activités ont été réalisées dans cette zone, notamment :  les réunions d’informations et sensibilisations, l’atelier de renforcement des capacités dans plusieurs domaines (Droit et Gouvernance), la cartographie participative de droits, micro-zonage ou affectation de terres selon les usages, les inventaires multi ressources, les enquêtes socio-économiques et la  production du draft de Plans Simples de Gestion de la communauté de Bakwa Ngombe Tshiefu.

Par ailleurs, 30 personnes ont pris part à un atelier sur le renforcement des capacités des Autorités politico- administratives et la Société Civile du Kasaï central sur la foresterie communautaire et le rôle des acteurs dans ce processus.

Rappelons que c’est depuis juillet 2021 que la province du Kasaï Central avait attribué au Groupement de Batwa-Ngombe-Tshiefu dans le territoire de Dimbelenge, Secteur de Lubi  4 concessions forestières  communautaires et locales (CFCL). Il s’agit de : Tongonuena avec une superficie de 25.848,3 ha;  Bondo: 29 347 ha; Kombe : 25 496,2 ha ; Mitshia : 31 069,3 ha.

Signalons que les études socio-économiques ont été menées pour ces 4 CFCL. Celles-ci  ont donné les informations pertinentes sur les différents secteurs de vie des peuples autochtones pygmées dudit groupement.

Il a été ressorti que ce groupement appartient aux Pygmées qui vivent dans une condition de pauvreté extrême. Le Groupement PA Bakwa Ngombe Tshiefu compte 9500 habitants. Avec une superficie de 104.935,06 ha (1.049,35 Km2), soit 0,09 habitant/ha. Cette superficie est en superposition avec les carrés miniers de la MIBA et de CRGM,  qui occupent presque la moitié de l’étendue totale de terroir  des peuples autochtones de Tshiefu.

La population se concentre au village Tshiefu, chef-lieu du groupement PA. La forêt de Tshiefu est riche en biodiversité (faunique et floristique) et mines (diamant et autres minerais), jusqu’à présent  exploités d’une façon artisanale à petite échelle par les habitants du groupement les immigrés et leur voisin.

Le village Tshiefu est locataire du groupement Kasongo-Mbanza. Les Pygmées de Tshiefu exercent l’agriculture sur la terre du groupement précité, tandis que la chasse, cueillette, ramassage, exploitation de diamant et autres activités sont exercés dans leur forêt.

Ce groupement est dépourvu des infrastructures socio-économiques et culturelles de base. Le groupement Tshiefu est confronté aux problèmes prioritaires suivants : la sécurité, pauvreté, revenu faible, santé, éducation, mariage précoce et conflit de pouvoir.

Mise en place des organes de gestion

En ce qui concerne, la modalité de gestion, les communautés de ces quatre concessions ont décidé pour une modalité de gestion basée sur  l’organisation interne. Elles ont procédé  à la mise en place des organes ci-après : quatre Comités Locaux de Gestion (CLG) ; quatre Comités Locaux de Contrôle Suivi ; Evaluation (CLCSE) ; et quatre  Conseil des Sages (CS).

Les usages et les gestions des CFCLs de Tongonuena,  Mitshia, Bondo et Kombe, sont soumis à des vocations multi-usages,  avec l’exploitation de bois d’œuvre, reboisement et valorisation des produits forestiers non ligneux justifié par la richesse en diversité floristique dans la forêt. C’est le résultat des travaux d’analyse et réalisation du micro zonage participatif y compris les affectations des espaces à des usages respectifs, menés par les peuples autochtones de ces 4 CFCL.

Toutes les concessions forestières des peuples autochtones Batwa du Groupement Bakwa Ngombe Tshiefu  sont soumises à des vocations « multi-usages », avec l’accent sur l’exploitation du bois d’œuvre, le reboisement et la valorisation des produits forestiers non ligneux, justifié par la diversité floristique dans la forêt.

A l’issue des activités de l’élaboration de PSG, les peuples autochtones de ces quatre CFCL  ont exposé comment ils comptent gérer et exploiter leurs concessions pour les 5 prochaines années.

La mise en œuvre des activités au sein de leur concession s’aligne sur plusieurs plans à savoir : le plan d’action, le plan d’estimation prévisionnelle de l’exploitation des ressources, le plan d’opération, le plan de redistribution des revenus et financement des besoins locaux de développement pour le premier quinquennat soit de 2023-2027.

EnglishFrench