Home > Les Événements > évènements Agence Nationale d'Exécution > Sixième session du Comité de Pilotage National : les avancées du Projet d’Appui aux Communautés Dépendantes de la Forêt en RDC évaluées
15 mars, 2018
09:00

La 6ème session du Comité de Pilotage National (CPN)  s’est tenue du 15 au 16 Mars 2018 au Centre d’Accueil Caritas à Kinshasa. Cette session avait pour objectif d’évaluer les avancées du projet et de formuler les orientations nécessaires en vue d’améliorer les conditions de mise en œuvre du projet.  La sixième session a réuni tous les délégués du CPN, les membres du Secrétariat Technique et de l’Agence d’Exécution Nationale (Caritas Congo Asbl), le membre de la Société Civile Environnementale (GTCRR) et le membre du Fonds National REDD (FONAREDD).

Après les présentations et les partages l’information générale sur le projet et l’état d’avancement de son exécution, le CPN a examiné et validé  le Plan de Travail et Budget Annuel. Le Règlement intérieur a été mis à jour et la procédure de renouvellement des mandats des délégués a été lancée. Des propositions concrètes pour la réalisation des microprojets communautaires ont été discutées et formulées par les membres du CPN. Un consensus sur les modalités de mise en œuvre des activités liées à l’alphabétisation et de fonctionnement des Comités Locaux de Suivi a été obtenu.

Dans son mot de bienvenu, Monsieur KAPUPU DIWA, Président du Comité de Pilotage National,  a d’abord salué la présence des délégations venues de différents territoires cibles  du projet. Ces territoires sont : Kiri, Oshwe, Inongo, Bafwasende, Banalia, Mambasa, Opala, Yahuma, Lubao, Lubefu, Lusambo, Lupatapata, Kabinda,  Dekese, Dimbelenge, Mweka, Bikoro, Walikale et Kalehe. Il a évoqué la question des décès du délégué suppléant de Banalia et du Point Focal du REPALEF dans province de Maindombe. A cette occasion, le président du CPN a sollicité à l’assistance d’observer   une minute de silence en leur mémoire.

Le Chargé de Sauvegardes Environnementales et Sociales du PACDF a échangé avec les délégués sur la prise en compte des aspects de sauvegardes dans  l’identification des idées de microprojets et la constitution des répertoires d’opérateurs locaux d’appui aux communautés dans la réalisation de leurs microprojets. Le Cadre de Gestion Environnemental et Social et le Cadre Fonctionnel ont été mis à jour et validés par le CPN.

Les délégués ont salué les progrès réalisés par le projet  et ont recommandé  de voir urgemment la réalisation des microprojets dans les territoires.

Pour rappel, Le CPN  est composé de 27 membres dont 19 délégués des territoires retenus et les membres les REPALEF, et des observateurs parmi lesquels les représentants du Programme d’Investissement pour la Forêt (PIF) et de la Banque Mondiale ajouté à ceux-là un représentant de la Société Civile Environnementale. Le PACDF s’inscrit dans le cadre du mécanisme spécial de dons en faveur des peuples autochtones et des communautés locales. Le but est d’accroitre l’engagement des populations autochtones dans  les politiques de Réduction des Emissions dues à la Déforestation et à la Dégradation de la forêt (REDD+) et dans les activités du Programme d’Investissement pour la Forêt (PIF). Il est financé par le Mécanisme de dons spécial et le Fonds National REDD.

 

EnglishFrench
000webhost logo