Home > Microprojets > Yahuma > Microprojet d’Appui à la réduction de la pression sur la forêt par l’amélioration de la production, commercialisation du riz, du manioc, du miel et l’artisanat local en faveur de 240 ménages de Yalonde et Yasamola dans le territoire de Yahuma

Le territoire de Yahuma, choisi pour cette présence active des PA, est parmi les plus vastes de la Province de la Tshopo avec une superficie de 20 753 km². Il partage de frontières avec des territoires de la province de la Tshopo et ceux de la Tshwapa.

Le sol du territoire de Yahuma est en général sablonneux et à certains endroits sablo-argileux. Les collines y sont rares, ce qui facilite le déplacement des piétons et des conducteurs des vélos. Le sous-sol de Yahuma regorge des potentialités des minerais non encore exploitées jusqu’ici. On note dans ce cas de l’or, du diamant, du mercure rouge et du pétrole. Pour ce qui est du diamant et de l’or, on remarque dans certains milieux des exploitations artisanales clandestines.

Le territoire de Yahuma est en grande partie couvert par une forêt qui a une faune et une flore très appréciables capables d’attirer les touristes. Il y a plus ou moins dix espèces d’arbres non exploités. Dont certains s’abattent sur les routes à cause de la vieillesse. Parmi ces espèces d’arbres, on a Affrorouse, Titola, Waka, Eben, Sapeli, Tola etc.

Yahuma n’a aucun lac. Cependant, il a des rivières importantes riches en poissons et est en partie côtier au fleuve Congo. Parmi ces rivières importantes, nous pouvons citer Lopori, Lonua, Luengo, Loleka etc

Sa population est estimée à 242 610 hab. Néanmoins, la population des peuples autochtones est estimée seulement à 1% de la population globale du territoire, soit 2 426 hab, repartis dans moins de 10 campements. Hormis le groupe minoritaire des PA qui ne représentent que 1% de la population totale, deux grandes tribus habitent le territoire de Yahuma. Les Ngando (dont les habitants de Yalonde) sont estimés à plus ou moins 60%, les Mbesa (dont les habitants de Yasamola)  à plus ou moins 39% de la population totale.

Les villages de Yalonde et Yasamola représentent les plus grandes agglomérations des peuples autochtones pygmées (PA) dans le territoire de Yahuma. Ils sont estimés à plus de 30% de la population autochtone du territoire.

Le microprojet d’Appui à la réduction de la pression sur la forêt par l’amélioration de la production, commercialisation du riz, du manioc, du miel et l’artisanat local en faveur de 240 ménages de YALONDE ET YASAMOLA en territoire de YAHUMA va être exécuté par la Caritas Développement Isangi.

A travers ce microprojet, les communautés voudraient réduire la pression exercée sur la forêt par la promotion des activités économiques alternatives, notamment  l’agrosylviculture et l’installation d’unités de transformation des produits agricoles. De cette manière, elles voudraient se prendre en charge et résoudre efficacement leurs besoins économiques et sociaux en passant par des activités agro sylvicoles respectueuses de l’environnement.

L’objectif de ce microprojet est de contribuer à la protection et à la restauration du couvert forestier dans le territoire de YAHUMA.

Son objectif spécifique est de réduire la pression sur la forêt à travers l ‘amélioration de la production, du conditionnement et de l’écoulement du riz, du manioc, du miel et l’artisanat  local pour 240 ménages, à YALONDE et de YASAMOLA.

Résultats attendus

  • Un mécanisme de plantation d’arbres à vertus médicinaux fonctionnel ;
  • Un mécanisme de valorisation des produits forestiers non ligneux fonctionnel ;
  • Les capacités des ménages bénéficiaires en protection et restauration de la forêt renforcées ;
  • Un mécanisme incitatif à l’intensification de la production et l’écoulement du riz, manioc et maïs fonctionnel ;
  • Les capacités économiques des ménages bénéficiaires améliorées ;
  • Un mécanisme de gestion communautaire fonctionnel à YAHUMA et YASAMOLA ;
  • Les chefs locaux participent à la consolidation de la cohésion sociale entre PA et Colo et à la protection de la forêt

 Les bénéficiaires de ce projet sont constitués de 240 ménages des PA et des COLO,  dont 120 ménages d’Yalonde et 120 ménages à Yasamola et  Loindi ; faisant ainsi une proportion de 50% de PA et 50% de COLO.

 

EnglishFrench